Actualité

16/03/2021

Prêts Participatifs Relance et Obligations Relance

Renforcer le bilan des entreprises pour la relance

 

Cette mesure exceptionnelle présentée par Bruno Le Maire le 4 mars dernier vient compléter les mesures de soutien déjà déployées.

Le soutien de l’Etat prend la forme d’une garantie apportée aux investisseurs qui refinancent des prêts participatifs Relance ou des obligations Relance : L’Etat prend à sa charge jusqu’à 30% des pertes en capital éventuelles subies par les investisseurs.

Les entreprises bénéficiaires sont de petite, moyenne ou taille intermédiaire dont la structure du bilan a été affaiblie par la crise mais qui restent viables sur la base d’un plan d’affaires ou d’investissement.

Les produits sont accessibles aux PME dès 2 millions de CA en 2019 et à l’ensemble des ETI.

Les entreprises ayant déjà souscrit à un PGE sont éligibles à ces dispositifs.

Le prêt participatif présentera 4 ans de différé d’amortissement et une maturité de 8 ans. Ils seront distribués par les réseaux bancaires dès le début du mois d’avril.

Les obligations subordonnées seront à rembourser en une seule fois au bout de 8 ans. Elles seront proposées par des sociétés de gestion qui procéderont à un accompagnement des entreprises dans l’émission d’obligations subordonnées.